Blog Beauté, Maquillage, Cosmétiques

Partir s’installer à Montréal : mes premières impressions

Hello tout le monde !

Cela fait plusieurs semaines que je meurs d’envie de vous écrire un article sur nos premiers pas à Montréal … alors pourquoi avoir attendu si longtemps pour le publier ? Tout simplement parce que j’ai eu tout le mal du monde à le rédiger : il y avait tellement de choses que j’avais envie de vous dire et dont j’avais envie de vous parler que les mots et les idées se mélangeaient dans ma tête, et que je n’arrivais pas à en faire sortir quelquechose d’un minimum cohérent et organisé. Il aura fallu que je prenne vraiment sur moi pour ne pas laisser mon enthousiasme m’empêcher de rassembler et ordonner mes idées, mais j’ai enfin fini par réussir à coucher mes pensées sur une page web ! Et comme le résultat final était bien trop long pour tenir dans un seul billet (vous me connaissez, je suis une grande bavarde !), j’ai choisi de vous livrer mes premières impressions sur Montréal à travers deux articles. On commence aujourd’hui avec le premier volet, sachant que le second devrait suivre d’ici peu (sans doute en début de semaine prochaine) ! Je vous ai illustré le tout avec nos premières photos prises ici … inutile de vous dire que je n’ai pas fini de faire travailler mon appareil photo et que (beaucoup) d’autres suivront wink

La ville

Si je devais résumer la ville de Montréal en 3 mots, je dirais que c’est une ville hétéroclite, cosmopolite et vivante.

Hétéroclite, parce qu’aucun quartier de Montréal ne ressemble à un autre, et qu’on y rencontre une multitude d’architectures et de styles de vie très différents. Des énormes buildings à l’américaine du downtown aux petites maisons montréalaises typiques, en passant par les graffitis artistiques du boulevard Saint-Laurent (« la Main ») et les petites rues pavées du Vieux Montréal qui rappellent notre bonne vieille Europe wink

Building-downtown-vue-belvedere-kondiaronk-chalet-parc-Mont-Royal-neige-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaLes buildings à l’américaine du downtown
Vue depuis le parc du Mont-Royal (belvédère Kondiaronk – belévère du chalet Mont-Royal)

Maisons-montrealaises-typiques-plateau-Mont-Royal-neige-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaPetites maisons montréalaises typiques du Plateau Mont-Royal … sous la neige, évidemment wink

Graffiti-tag-titi-looney-tunes-boulevard-saint-laurent-la-main-neige-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaL’un des nombreux graffitis artistiques du boulevard Saint-Laurent (La Main)

Cosmopolite, parce qu’on y trouve des habitants de tous les horizons, origines et nationalités (Français, Chinois, Italiens, Colombiens, Mexicains, Américains, Espagnols, Portugais, et j’en passe !). Même si le multiculturalisme est aujourd’hui une caractéristique de quasiment toutes les métropoles, à Montréal, je le trouve particulièrement marqué, et ça me plaît !

Et vivante, parce que c’est une ville ultra dynamique et en perpétuel mouvement. Il y a toujours un festival à aller voir, une expo à ne pas manquer, un nouveau bar à découvrir : à Montréal, impossible de s’ennuyer ! Même en plein hiver, de très nombreuses activités sont proposées. C’est bien simple : cette ville ne s’arrête jamais ! Je suis plutôt du genre à m’ennuyer et me lasser très (trop) facilement, mais j’ai la sensation qu’ici, on aura toujours de nouvelles choses à découvrir (ce que j’aimais déjà énormément à Paris). Et puis les gens aiment sortir, danser, manger, bouger, bref, VIVRE, quoi ! Vous saviez qu’il y a plus de restaurants à Montréal qu’il n’y en a à New York ? Ca m’a énormément surprise la première fois qu’on me l’a dit, mais maintenant que j’y vis je n’ai aucun mal à le croire !

Montréal est aussi une ville aérée, une métropole dans laquelle on respire : bâtie sur un plan de ville américain, les rues et les avenues sont larges, on a de l’espace, et on ne se marche jamais dessus, même en pleine heure de pointe ou dans un centre commercial un samedi après-midi (chose totalement impensable dans la majorité des métropoles).

Enfin, Montréal est une ville très verte (même si pour le moment, c’est surtout une ville très blanche bigsmile ) : on y trouve de très nombreux parcs et espaces verts, et on n’est jamais très loin d’un coin d’herbe, même en plein centre ville ! On croise d’ailleurs chaque jour des écureuils (la preuve par Instagram), même en plein downtown … et il paraît qu’on peut même apercevoir des ratons laveurs et des coyottes à certaines périodes wink

Ecureuil-nature-branche-arbre-neige-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaJe suis la seule à ne pas pouvoir résister à cette petite bouille ?

Le climat

Lorsque nous avons décidé de partir vivre à Montréal, le climat était la chose que je redoutais le plus. Moi qui grelottais à Paris dès que le thermomètre descendait en-dessous de 10°C, j’avais du mal à imaginer comment j’allais survivre aux -30°C à – 35°C qu’on aurait à affronter l’hiver ici. Et au final … j’ai été vraiment surprise !

Pour commencer, vous l’avez déjà sans doute lu des dizaines de fois, mais je vais le répéter quand même : le froid qu’on connaît ici est un froid sec, pas un froid humide comme on le connaît en France … et ça change pas mal de choses ! Moins infiltrant, il a moins tendance à nous glacer les os, et on sent vraiment une différence avec le froid dont on a l’habitude en France !

Ensuite, entre -20°C et -35°C, croyez-le ou non, mais on n’a pas froid. Oui, je sais, j’avais du mal à le croire avant de le vivre moi aussi ! Mais en fait, à ces températures-là, le froid est trop intense pour donner froid : c’est un froid qui assèche et agresse, mais pas un froid qui donne froid. Si on n’est pas bien protégés, on a les doigts engourdis et la peau qui brûle, et on a donc plutôt mal que froid (ce qui n’est pas forcément mieux, je vous l’accorde bigsmile ). La solution ? Etre (très) bien équipé ! Avec de bons vêtements et des techniques de protection adéquates, on ne souffre pas du froid … même quand on est frileux, promis !

Parc-Mont-Royal-belvedere-kondiaronk-chalet-nature-neige-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaChalet du Mont-Royal, sous la neige … again !

Là où ça se corse, c’est quand le vent souffle. Parce qu’il souffle fort, et qu’il souffle froid. Et je ne vous parle même pas des tempêtes de neige bigsmile Mais heureusement, on n’en a pas tous les jours, et la grande majorité du temps, les journées sont très ensoleillées (c’est vraiment très rare qu’il fasse gris !), donc ça compense wink

Autre chose surprenante : c’est quand les températures remontent et atteignent -5°C à -10°C, que le froid redevient plus humide … et qu’on a plus froid que quand il fait -30°C ! #lemondeàlenvers
Je vous avoue d’ailleurs que je préfère la période de grand froid à la période entre-deux giboulées de mars-avril : la neige fond et forme de la boue cracra qui éclabousse partout (le « slush », comme on l’appelle ici), puis elle gèle ensuite pendant la nuit avec les baisses soudaines de températures, pour former d’énormes plaques de verglas. Les températures sont plus douces mais, paradoxalement, on se couvre moins et on a plus froid … et puis l’hiver commence à durer longtemps, et on a l’impression qu’on n’en verra jamais le bout. Il paraît que les beaux jours arrivent en une journée sans prévenir, mais pour le moment, on est début avril, et on a encore bien 10 à 20 cm de neige-slush-verglas … alors on commence à attendre le printemps avec impatience wink

Jardin-botanique-neige-glace-nature-eau-gelee-hiver-montreal-mtl-expat-lifestyle-quebec-canadaA Montréal, il n’y a pas que la neige … il y a de grandes étendues d’eau gelée aussi !
(période de la fonte des neiges : la neige fond et regèle pendant la nuit)

Les démarches à l’arrivée

S’installer dans un nouveau pays n’est jamais simple … mais clairement, les démarches sont beaucoup plus faciles et rapides ici ! Rien à voir avec la lourdeur et la lenteur de l’administration française wink

En moins d’une semaine, on avait notre numéro d’assurance sociale (NAS), notre carte d’assurance maladie (à faire à la RAMQ), nos comptes en banque, et nos abonnements de téléphone portable. Au bout de 15 jours à peine, on avait trouvé un appartement et signé notre contrat de bail. Ici, tout va beaucoup plus vite, et tout est beaucoup plus simple. La sous-location est autorisée, et beaucoup de choses fonctionnent sans contrat, par simple accord oral entre les parties. Pas de paperasseries interminables, et le système fonctionne sur la confiance mutuelle. Ca vous paraît trop beau pour être vrai ? Utopique ? Rien de plus normal quand on est habitués au système français … Au début, on est forcément méfiants, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, la grande majorité des gens sont très honnêtes, et ne profitent pas du tout de ce mode de fonctionnement pour essayer de vous avoir ! Evidemment, comme partout, il y a des exceptions qui confirment la règle, et donc des gens malhonnêtes, mais globalement, ce système de confiance fonctionne très bien, contrairement à ce qu’on pourrait croire !

Finalement, le plus dur pour venir s’installer ici, c’est d’obtenir un visa … et de trouver un moyen de le prolonger par la suite ! Il y a de plus en plus de demandes de visas PVT Canada, et ils deviennent de plus en plus difficiles à obtenir : pour la session 2015, les 2 250 places de la première ronde de quotas sont parties en 2 minutes et 15 secondes, et les 2 250 places de la seconde ronde de quotas ont été épuisés en quelques secondes à peine ! On a eu la chance de pouvoir bénéficier d’un autre visa que le visa PVT Canada, mais c’était notre seconde option, et vu les chiffres je ne sais même pas si on aurait pu en obtenir …

A noter aussi que le passage à la douane canadienne peut être plus ou moins compliqué, et qu’on peut vous refuser l’entrée sur le territoire même si vous avez déjà obtenu un accord pour un visa : ce sont les douaniers qui délivrent (ou pas) les visas, et ils ont pleins pouvoirs pour ça. Pour nous, ça s’est très bien passé, mais ça n’est pas le cas pour tout le monde, et il vaut mieux le savoir et y être préparé !

 

Je m’arrête là pour aujourd’hui, parce que je vous ai déjà écrit une sacrée tartine, pas vrai ? wink Dans le second volet, je vous parlerai d’aspects plus en lien avec notre quotidien ici (alimentation, vie sociale, etc.), alors ne vous éloignez pas trop loin si vous voulez en savoir plus !

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné envie de découvrir cette jolie ville que j’aime chaque jour un peu plus heart N’hésitez pas à me poser des questions ou à me demander d’aborder certains sujets si ils vous intéressent : je le ferai, comme toujours, avec le plus grand plaisir !

 

To be continued … wink

 

signature mamzelle boom
Tweet about this on TwitterShare on Facebook39Share on Google+1Email this to someone

89 commentaires pour “Partir s’installer à Montréal : mes premières impressions

  1. Ah ça c’est notre rêve avec mon mari vivre au Canada! Mais comment faire pour avoir et prolonger un visa, le travail et tout ça c’est autre chose et je ne sais pas du tout pas ou commencer!

    1. Je ne savais pas que ton mari et toi rêviez de vivre au Canada vous aussi :)

      C’est vrai qu’il y a tellement de démarches à faire qu’au début on peut être complètement perdus et ne pas savoir par où commencer :/ Tout dépend aussi de votre situation professionnelle à tous les deux et des risques que vous êtes prêts à prendre (partir sans avoir un emploi par exemple). Au final, je trouve qu’il y a peu de visas qui permettent de venir au Canada, mais qu’il faut choisir le bon : celui qui correspond le mieux à vos aspirations, et celui que vous avez le plus de chances d’obtenir :)

      1. bjr , oui ah le Canada , moi perso j ‘y suis partie en 1991 (j’avais 24ans ) pour une spécialisation en gérontologie suite à mon diplome d’infirmiére …..génialissime , extraordinaire là bas les gens , une « ouverture d’esprit » et un « non jugement » qu’ici en FRANCE, nous n’avons pas
        j’habitais à Québec , dans la région des Laurentides ……des souvenirs plein la téte , avec des étoiles dans les yeux ++++++++++ une seule envie ….y repartir ……d’ailleurs c’est en projet avec mon fils Quentin , 20ans ……et mon compagnon pour aller voir « une aurore boréale » ……..et puis les fameuses « cabanes à sucre » (oh là là …..) …….et « leurs expressions typiques  » …..et tout ses « PUB » ou tournent en boucles des « chansons françaises  » (mon dieu des soirées inoubliables jusqu’au petit matin passées là bas …….) et le joli Saint-Laurent ………les « skidoos » (motoneige) etc etc Tu as raison profites bien …..et surtout surtout « fais plein de « gros becs  » aux Canadiens et Canadiennes de ma part !!!!!!lol
        vas voir aussi si tu peux un match de « hockey » (leur sport favori auquel ils vouent un culte d’enfer ……) et surtout « cette ambiance UNIQUE ET CHALEUREUSE » (tu te crois dans un véritable film Américain …..pom pom girl……. et « corn flakes  » etc etc …….) et bien sur « OTTAWA » avec son fameux parlement !!!!!en tout cas merci pour ton partage via ton blog de beauté car tu es sublime, tes conseils judicieux et précieux ……..je te suis avec plaisir , car je t’adore ……meme si je ne te laisse pas tjrs de commentaires car un peu « flemmarde » lol (non je viens du SUD !!!!!eh eh Nice !!!!!) et là ce fut l’occasion car Quant on évoque le CANADA , pour moi c’est DU PUR BONHEUR !!!!!!
        un seul regret !!!! ne pas y etre restée définitivement car « prise dans une histoire personnelle  » et n ‘ayant pas « su faire le bon choix  » (à l ‘époque !!!!) bref c’est la vie ……..et que dire des chutes du Niagara et les autres , moins connues mais tout aussi sublimes « les chutes du Mom…… » gros bisous à toi douce journée
        kristine
        merci !!!!!!!!!!!)……………………..

    1. Merci beaucoup ! Je suis ravie que cet article t’ait plu :)

      On nous dit souvent qu’on a eu du courage (ou qu’on a été complètement fous :D ), mais je ne sais pas si c’est vraiment le cas. C’est vrai qu’il y a toujours une part d’incertitude et de prise de risque, et qu’on a quitté une situation confortable pour une situation plus incertaine, mais par rapport à beaucoup d’autres expatriés, on est quand même partis dans des conditions idéales et relativement sécuritaires :)

  2. ton article est super interessant. :) On projette de partir vivre à Montreal dans quelques années et tu m’as franchement rassurée côté administratif. Et sinon on y va pendant les grandes vacances pour découvrir un peu plus l’endroit. Je me réjouis!

    1. Merci beaucoup Géraldine ! Je suis ravie que mon article t’ait intéressée :)

      Je te souhaite de tout coeur de pouvoir réaliser toi aussi ton projet d’installation à Montréal. Ne t’inquiète pas pour les formalités administratives au Québec : comme je le disais dans l’article, la partie la plus difficile se passe côté français (trouver un visa pour être autorisé à entrer et séjourner sur le territoire canadien). Côté canadien, tout est beaucoup plus simple et rapide, en tout cas au moment de l’installation (pour prolonger son séjour une fois installé c’est un peu plus compliqué par contre, mais pas infaisable !).

      Tu es déjà venue à Montréal pendant tes vacances ou tu projettes seulement de le faire ? En tout cas, n’hésite pas à me contacter si tu es de passage dans notre jolie ville :)

  3. Trop interessant ! J’aimerais beaucoup y vivre… Tu me donne bien envie. J’espere bientot apres mes études qui devraient (je l’espere) me permettre d’aller partout.

    1. Merci beaucoup ! Ca me fait super plaisir que tu aies trouvé cet article intéressant et qu’il t’ait donné envie de découvrir Montréal toi aussi :)

      Tu fais des études qui devraient te permettre de bouger facilement ? Et bien je ne peux te dire qu’un chose : tu as bien raison ;) Que ce soit à Montréal ou ailleurs, je te souhaite de tout coeur d’avoir la chance de pouvoir aller explorer d’autres horizons comme je l’ai fait :)

      1. Ouai je suis pressée de lire la suite !
        Je suis étudiante en journalisme. Etude qui pourrait me permettre d’aller en com, en pub ou autre plus tard. Assez vaste donc j’espere oui; De toute facon je suis une fille aventureuse et je ne vois pas rester encore en France, j’ai besoin d’air :)

  4. si c’est comme à Strasbourg, avec le vent d’est qui vient de Sibérie en hiver, je devrais être préparée XD
    (sérieux, t’as un ressenti de -5 à -7° en moins par rapport à la tempé au sol à cause de lui)
    me souviens que Pôle Emploi m’avait envoyé un email me proposant de participer à un recrutement pour le Canada français (sauf que tous les postes proposés n’avaient aucun rapport avec mon propre boulot, WTF et en plus faut un minimum de 10 000€ de réserve pour partir, argent que je n’ai ABSOLUMENT pas >_<)
    et pis faut que je pense à Ganesh, mon chat, avant de penser à bouger quelque part (dont ailleurs en France de l'intérieur) (ah pis passer de l'assurance Alsace-Moselle à 10% à celle du reste de la France à 30% je crois que c'est mon plus grand frein) :)

    1. Je vais pas te mentir, il fait quand même (beaucoup) plus froid à Montréal qu’à Strasbourg, hein :D Mais tu es quand même mieux préparée que quelqu’un qui vient d’une autre région française, c’est certain ;)

      J’avais vu passer ce genre d’offres via Pôle Emploi aussi, mais pour moi non plus ça n’était pas envisageable. Heureusement qu’il y a d’autres moyens de partir ;) Pour Ganesh, par contre, je n’ai pas vraiment de solution à te proposer … tu penses qu’il pourrait survivre par -40°C ? ;)

      1. pour Ganesh, c’est pas l’acclimatation dont j’ai peur (dui moment qu’il a ses plaids dans lesquels il peut s’emmitoufler, il s’en fiche, mais c’est le trajet dans la soute de l’avion (chat TRÈS stressé et n’aimant pas les transports ni les boites de transport) et pis y’a aussi la quarantaine et le fait que l’Alsace est considéré comme une terre à rage (même si c’est plus très vrai) donc très difficile de changer de pays. et hors de question que je m’en sépare, oeuf corse :)
        en plus, il est malade des reins, je peux pas décider de m’en débarrasser juste parce que je change de région/pays -_-

        Je parle pas du froid mais du vent qu’on a en hiver qui te fait quand même bien descendre les tempés (sérieux, autours de la cathédrale en décembre c’est intenable !!)
        le poste, dans la liste de job spécial Canada, qui s’approchait le plus de ce que je faisais c’était directeur financier (je suis assistante admin) et à l’époque j’avais pas mon Bac+2 alors imagine XD

        1. Oui, je comprends très bien ! Et je ne savais pas que Ganesh avait autant de problèmes de santé :/

          C’est vrai que pour le vent qui souffle comme c’est pas permis et fait chuter les 2 températures, c’est un peu le même principe qu’à Strasbourg ici :) Haha, ils sont toujours très drôles (et complètement à côté de la plaque) chez Pôle Emploi :D

  5. Hâte de lire la suite sur tes nouvelles habitudes quotidiennes. Je suis ravie tu m’a enlevé un cliché que j’avais gardé du Canada, le froid de folie qui me paraissait insurmontable avant de te lire. Et si une frileuse survie alors pourquoi pas moi!? C’est chouette que tout se soit enchainé pour vous, j’espère qu’il y aura encore plein d’émerveillements et que tu nous les contera encore!

    1. Merci beaucoup ma Carmenita <3 Ca me fait vraiment super plaisir que cet article t'ait plu et qu'il t'ait donné envie de connaître la suite :)

      Haha, c'est vrai qu'en général on pense systématiquement au froid quand on parle du Canada : on imagine des paysages enneigés en permanence, un froid polaire et une cabane perdue au fond des bois :D Il n'y a pas de fumée sans feu, et il y a (forcément) un fond de vérité dans ce cliché ... mais ça reste un cliché avec ses limites :)

      Concernant le froid, j'ai été vraiment surprise parce qu'il est très différent du froid qu'on connaît en France et que je ne m'attendais pas du tout à ça. Et puis tu sais, on apprend à s'équiper aussi, et avec de bons vêtements et de bonnes techniques d'habillement on arrive à se protéger du froid beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé :)
      Avant de partir, je pensais que j'aurais beaucoup de mal à supporter l'intensité du froid et la rigueur de l'hiver ... et en fait c'est surtout sa durée que je trouve difficile. Avoir toujours 15 à 20 cm de neige en avril quand on a déjà vécu plusieurs mois entre -20°C et -30°C, ça commence à faire long ;)

      Pour le moment on a vraiment une expérience québecoise très très très positive, et j'espère aussi que ça continuera à être le cas le plus longtemps possible. Dans tous les cas, compte sur moi pour tout vous raconter, d'autant plus que ça a l'air de beaucoup vous intéresser et que ça me touche énormément :)

  6. coucou

    ma fille est partie en nov à montréal, elle a été plus qu’emballée et n’avait jamais vu cela, d’autant qu’elle revenait de new york…comme toi elle s’émerveille , le mot n ‘est pas trop fort , des gens accueillants qui n’existent que sur des bouquins mais pas dans la réalité, des endroits propres, , des papiers qui se réglent en un tour de main, rien à voir avec la france…et des gens qui ont l’envie de vicre, de sortir, peut-être dû aux longs mois d’hiver…
    des contrats oraux, en france même des signés , et on a souvent des problémes, serait -ce l’eldorado ??? en tout cas ma fille rêve que de s’y installer mais on ne rentre pas comem cela là -bas…elle attend la réponse d’une cie aérienne canadienne…je ne sais pas si c’est ta boite qui t’a envoyée en tant qu’expat, mais c’est une super expérience..les postes d’expat que j’ai eu, étaient sous les tropiques!!
    bonne continuation….

    1. Coucou :)

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager l’expérience de ta fille ici :)
      Ce que tu me racontes ne me surprend pas du tout : la grande majorité des personnes qui viennent à Montréal ne veulent plus jamais en repartir ! Je comprends donc très bien que ta fille ait envie de s’y installer, et je croise les doigts pour qu’elle ait la chance de pouvoir mener ce projet jusqu’au bout :)

      C’est drôle que ta fille attende la réponse d’une compagnie aérienne canadienne : c’est justement grâce à une compagnie aérienne canadienne qu’on a pu obtenir des visas de travail et partir nous aussi (mon copain y a été embauché) ;) Je ne suis donc pas partie en tant qu’expatriée d’une boîte française, mais j’aurais bien aimé : c’est vraiment l’idéal pour partir à l’étranger, mais malheureusement ça se fait de moins en moins aujourd’hui …

      Si ta fille arrive à Montréal et qu’elle a besoin de quoi que ce soit sur place, dis-lui qu’elle peut me contacter sans aucun problème. Il y a énormément d’entraide ici, et je serais ravie de pouvoir contribuer à son intégration ici si je le peux :)

      Tu as été expat sous les tropiques ? C’est plutôt pas mal aussi ;)

      1. coucou sonia

        c’est extrémement gentil et généreux de ta part d’aider ma fille si elle venait à intégrer cette cie aérienne, ( air transat)
        je te ferais savoir en message privé
        merci encore à toi,j ‘espère que les beaux jours arriveront d’içi peu….
        lise

        1. Coucou Lise :)

          On parle bien de la même compagnie aérienne ;) C’est vraiment drôle comme coïncidence ! Je croise les doigts pour que ta fille reçoive une réponse positive très bientôt :)

          Ma proposition n’a rien d’exceptionnel, je t’assure ! Je sais ce que c’est d’arriver dans un pays étranger où on ne connaît personne, et ça m’a fait du bien de rencontrer des personnes qui m’ont soutenue et aidée sur place. Ca me paraît normal de rendre la pareille si je peux :)

          N’hésite pas à m’envoyer un mail dès que ta fille en saura plus et sera fixée !

          Pour le beau temps, c’est pas encore ça … mais on y croit :D

  7. Coucou, j’ai vraiment hâte de lire le volet 2 de tes aventures. Le Canada, un pays qui fait rêver tant de monde. Tu m’as presque rassuré en ce qui concerne le froid… Presque :) Cet article est vraiment très intéressant et très bien illustrée. Je n’ai effectivement pas pu résister à la petite bouille de l’écureuil. L’expatriation, comme tu le sais, est un sujet que je connais bien et je suis ravie que tu t’épanouisses dans ta nouvelle vie. A bientôt pour la suite…

    1. Coucou Julie :)

      Merci beaucoup pour ton gentil commentaire et tous tes compliments ! Je suis ravie que cet article t’ait plu et qu’il t’ait donné envie de découvrir la suite de mes aventures montréalaises :)

      Haha, le froid, c’est vraiment LA chose que tout le monde redoute quand on parle du Canada. Si ça peut te rassurer, c’était la chose que j’appréhendais le plus, et au final je t’assure que ça n’est pas si terrible qu’on se l’imagine. Mais c’est sûr que pour toi qui vit au soleil, ça ferait un sacré choc thermique ;)

      J’ai toujours aimé bouger et l’expatriation est donc un sujet que j’aime beaucoup et connais bien moi aussi. Quand on commence, on a vraiment du mal à s’arrêter et à tenir en place ! Je suis sûre que tu me comprends très bien sur ce point ;)

      Mais comment résister à cette petite bouille trop mignonne ? Ces écureuils me font complètement fondre ;)

      A très vite !

  8. Ohh c’est super comme article. J’étais tellement curieuse (et je le suis toujours) de la vie là-bas! J’adore ton explication du froid qui ne donne pas froid! J’ai été très surprise de voir à quel point les visas sont difficiles à obtenir. Je savais qu’il était de plus en plus difficile d’aller au Canada, mais je n’imaginais pas que ça puisse être à ce point.
    Et le coup de la possibilité de se faire refouler à la douane en arrivant, alors que le visa a été accordé, je trouve ça très très dur!
    Tu vas devenir totalement bilingue en Anglais, c’est génial! Et alors, ont-ils un accent fort? Comme les québécois??
    Merci pour ces découvertes, c’est formidable!

    1. Merci beaucoup ! Ca me fait vraiment super plaisir que tu aies aimé cet article et qu’il t’ait autant intéressée :)

      Haha, le froid qui ne donne pas froid, c’est tout un concept ;) Le pire c’est qu’on l’avait lu et qu’on nous l’avait dit je ne sais combien de fois avant qu’on parte, mais il n’y a qu’en le vivant qu’on le comprend réellement ! On a vraiment du mal à se le représenter tant qu’on ne l’a pas vécu de nous-mêmes :)

      Oui, les visas pour le Canada sont de plus en plus difficiles à obtenir : c’est un pays victime de son succès ;)

      Comme toi, je trouve que la possibilité de se faire refouler à la douane est extrêmement angoissante et difficile à vivre. On a tout quitté en France, avec toute notre vie tassée dans 4 valises, en se disant que potentiellement on pouvait nous renvoyer chez nous sans rien (ni logement, ni emploi). Je te raconte même pas le stress ! Heureusement que tout s’est très bien passé pour nous (il faut dire qu’on avait le profil idéal : un couple de jeunes actifs dont l’un avait déjà un emploi sur place, c’est du pain béni pour les services d’immigration !), mais ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde, et il vaut mieux le savoir avant de partir pour ne pas se laisser prendre de court ou surprendre.

      Si seulement je pouvais devenir complètement bilingue : c’est mon rêve ! Je me débrouille très bien en anglais, mais je ne le parle pas comme si c’était ma langue maternelle et ça me frustre. J’aborde d’ailleurs ce sujet dans le second volet (c’est l’une de mes thématiques préférées), alors tu en sauras bientôt plus là-dessus ;)

      Mais de rien pour les découvertes ! J’aime tellement partager cette expérience avec vous : je trouve que ça la rend encore plus agréable à vivre et enrichissante :)

  9. wow la classe! on aimerait tellement y vivre aussi mais les démarches françaises nous font peur et aussi de savoir si on y arriverait là bas sur place? Je t’envie vraiment, j’espère qu’un jour on pourra aussi sauter le pas avec mes 2 chéris!
    merci pour ton joli récit ^^
    bizoux cindy

    1. Merci beaucoup pour ton gentil commentaire Cindy !

      Je comprends très bien que les démarches françaises vous fassent peur : elles sont clairement dissuasives parce que longues et pénibles. Une fois sur place, les démarches sont beaucoup plus simples et rapides, du moins au début : pour renouveler son visa et pouvoir rester sur le long terme, c’est un peu plus compliqué par contre :/

      Je te souhaite de tout coeur de pouvoir un jour sauter le pas et venir t’installer au Canada toi aussi :)

      Avec plaisir pour le récit ! Je suis ravie qu’il t’ait plu :)

  10. Coucou ma jolie Sonia !

    Ca me fait trop plaisir de te lire et de voir tes jolies photos ! <3

    Je suis contente de constater que votre installation se passe bien ! Vous avez l'air de vous être vite fait à cette nouvelle vie ! :-)

    J'ai hâte de découvrir ton prochain article !

    Gros bisous et très belle soirée !

    1. Coucou Mumu :)

      Merci beaucoup pour ton adorable commentaire qui m’a beaucoup touchée <3 Je suis ravie que mon article et mes photos t'aient autant plu, et qu'ils t'aient donné envie de découvrir la suite :)

      Notre installation s'est vraiment très bien passée et on s'est très vite adaptés au mode de vie québecois. Il ne nous aura pas fallu longtemps pour être complètement intégrés, mais il faut dire aussi que les Québecois sont tellement accueillants que c'est vraiment difficile de faire autrement ;)

      Très bonne soirée à toi aussi ma belle !

      Gros bisous <3

  11. Très chouette article que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire… Je ne sais pas si tu en as parlé quelque part ou si tu n’en parles pas volontairement mais je me demandais pour quelle(s) raison(s) vous aviez décidé de partir? Si c’était temporaire ou pour du long terme? Car, dans ma profession, le Canada est un peu THE place to be mais quitter ma famille est quelque chose de très difficilement envisageable pour moi :( Si tu comptes aborder le thème « trouver un travail », j’ai vraiment hâte de le lire!

    Gros bisous ma belle Sonia <3

    1. Merci beaucoup Cynthia ! Ca me fait vraiment super plaisir que cet article t’ait plu :)

      Pour répondre à ta question, j’avais envie d’émigrer en Amérique du Nord (idéalement, aux Etats-Unis) depuis des années, et à force d’en parler, j’ai fini par transmettre cette envie à mon copain aussi. Les Etats-Unis étant un pays très fermé et difficile d’accès, après environ 3 ans de tentatives infructueuses, on a décidé de tenter notre chance au Canada. Et au bout de plus ou moins 8 mois, on atterrissait à Montréal ;) J’en avais parlé plus en détails sur les réseaux sociaux, mais je ne l’ai pas tellement fait sur le blog, et du coup ça ne me surprend pas que tout le monde ne soit pas forcément au courant :)

      Pour le moment, on ne sait pas trop si on y restera seulement quelques années ou si on prévoit de s’y installer durablement. Déjà parce qu’on n’a pas assez de recul pour savoir si faire complètement notre vie ici nous conviendrait, mais aussi parce que, malheureusement, ça ne dépend pas que de nous : obtenir une résidence permanente n’est pas toujours facile :/

      Oui, je compte bien aborder le sujet de la recherche d’emploi et de la vie professionnelle ici, mais j’attends d’avoir plusieurs mois de recul pour ça :)

      Si il y a d’autres sujets qui t’intéressent, n’hésite pas à me le dire !

      Si ça n’est pas indiscret, tu travailles dans quel domaine ? Quitter ses proches n’est pas une chose facile, et je comprends que ça te fasse hésiter. Peut-être que d’ici quelques années ça te paraîtra moins difficile … ou pas ! Dans tous les cas, je pense qu’il ne faut pas forcer les choses et y aller au feeling :)

      J’espère que mes articles sur notre expatriation et notre vie au Québec t’aideront à avoir plus d’informations sur le sujet, et éventuellement à envisager de te lancer toi aussi :)

      Plein de bisous ma jolie <3

  12. Je sentais le vent froid s’infiltrer sous mon plaid en te lisant ah ah. Merci de nous faire voyager avec toi là bas en tout cas :)

  13. Très chouette article, hâte d’avoir la suite :D
    Même avec le « slush » que je déteste ça fait très envie comme ville et comme mode de vie ! Et puis en plus il y a des écureuils donc je prépare mon sac de noisettes et ma valise et j’arrive ^^.

    Tes photos sont très jolies ;)

    Gros bisous <3

    1. Merci beaucoup Aurore ! Je suis ravie que mon article et mes photos t’aient plu :)

      Moi aussi je déteste le slush ! Et ici il prend de sacrés proportions vu les quantités de neige qu’il y a en hiver : on patauge assez souvent dedans en ville et on peut aussi se faire éclabousser si on reste trop proche des voitures :/

      Oh ouiii ! Apporte ton sac de noisettes pour qu’on puisse aller nourrir les écureuils ensemble <3 Et en grignoter quelques-unes avec eux au passage ;)

      Des gros bisous ma belle <3

  14. Mais quel chouette article !
    Mon copain part faire une thèse en juin à Montreal… pour 3ans, je rêve de pouvoir le suivre, mais je n’ai pas réussi à choper un PVT lors des 2 rondes! C’est un peu l’angoisse :(
    En tout cas ton article me confirme une chose, Montreal j’adorerai !!

    1. Merci beaucoup ! Je suis ravie que cet article t’ait plu :)

      On était déjà partis de Paris depuis un bon moment lorsque la première ronde de PVT a été ouverte, mais on a été juste hallucinés de voir la vitesse à laquelle les visas sont partis ! Sachant qu’avoir un PVT était notre seconde option, on s’est dit qu’on l’avait échappé belle, et qu’on n’aurait peut-être pas pu partir à Montréal si ça avait été notre seule option :/ Du coup, je comprends très bien ce que tu ressens et ta frustration. Si ça n’est pas indiscret, avec quel visa part ton copain ? Si vous vivez ensemble depuis plus d’un an, même sans être pacsés ou mariés, vous êtes reconnus par le Canada comme « conjoints de fait », et tu peux peut-être obtenir un visa conjoint par le biais du visa de ton copain. Tous les visas n’offrent pas cette possibilité, mais ça vaut le coup de se renseigner si tu veux le suivre :)

      J’espère t’avoir un peu aidée, mais n’hésite pas si tu as d’autres questions surtout !

  15. Coucou, merci pour cet article ;)

    Une de mes amies m’a recommandé ton blog et je suis complètement fan ! Je part bientôt m’installer à Montréal par le biais de mon travail. Je suis hyper angoissée à l’idée de tout quitter mais très heureuse pour cette nouvelle aventure.
    J’ai 3000 questions à te poser c’est horrible ;) Si tu as un petit moment au cas où pourrais-tu répondre à celles qui me stressent le plus ? A très bientôt des Bisous

    1. Coucou Elodie :)

      Avec plaisir pour l’article ! Je suis ravie qu’il t’ait plu :)

      Alors ça c’est trop mignon ! Ca me touche énormément que ta copine ait aimé mon blog au point de te le recommander, et que du coup tu rejoignes l’aventure toi aussi :)

      Le duo paradoxal hyper-angoissée-mais-trop-heureuse, je connais ;) C’est complètement normal dans cette situation, ne t’inquiète pas ! Et tu peux bien évidemment m’envoyer un mail pour en discuter : j’y répondrai avec plaisir !

      Gros bisous <3

  16. Chouette article ma belle !

    C’est toujours plaisant de lire tes articles, on s’y projette presque ;)
    Et je dois dire que « le froid qui donne pas froid », c’est tout un concept ahah !
    Mais je comprends ce que tu veux dire, c’est un froid mordant, plus douloureux qu’autre chose…

    En tout cas, tu nous vends du rêve, j’ai hâte de lire tes prochains articles ! Et je suis contente pour toi de voir que tu t’y plais tant ;)

    Des bisous ma jolie Sonia !

    1. Merci beaucoup Julie ! Je suis super contente que cet article t’ait plu, et encore plus contente que tu viennes me lire régulièrement avec plaisir :)

      Oui, le froid qui ne donne pas froid, c’est un concept à breveter je crois :D J’avais du mal à le comprendre avant de le vivre, alors si tu arrives à te le représenter sans l’avoir vécu, je trouve ça déjà super fort :)

      Merci encore pour tous tes gentils mots qui m’ont beaucoup touchée <3 Je suis déjà super heureuse de vivre cette expérience, mais pouvoir la partager avec vous et vous faire voyager un peu avec moi me comble encore plus de joie !

      Des gros bisous <3

  17. Ravie de te lire !!
    On m’a toujours dit que le froid là bas était sec contrairement à ici et que donc il faisait moins froid, mais quand même dur de se l’imaginer quand on sait que ça descend à -30 LOL !! TT^TT
    La confiance mutuelle, je dis juste : Wahouuuu, j’ai du mal à concevoir qu’on nous prenne pas pour des pigeons sans papiers (oui nous sommes bien Français), et je trouve ça juste top ! Même si au début ça doit faire flipper en effet !! :D

    En tout cas tes photos sont superbes !!!!
    Je trouve que dans pas mal de pays étrangers, le cosmopolitisme est vraiment flagrant et agréable, personne ne juge personne aussi, la mentalité est tellement différente d’en France (j’ai vécu à Londres moi et ça me manque beaucoup pour cette facilité d’aller vers l’autre sans jugement).

    Bref hâte de lire la suite ♥♥

    xx

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Kallyane <3 Je suis contente que mes photos t'aient plu et que tu aies lu l'article avec plaisir :)

      Haha, c'est vrai que c'est difficile à croire pour le froid ! Très honnêtement, avant de le vivre moi-même, je n'y croyais pas vraiment non plus ;) Il faut vraiment le voir par soi-même pour mieux le comprendre je pense :)

      Le système basé sur la confiance mutuelle est tellement différent de ce qu'on connaît en France que c'est très surprenant au début ! On a forcément peur de se faire avoir, et je te cache pas que ça doit arriver, mais au final on a beaucoup plus de bonnes surprises que de mauvaises :)

      Je suis entièrement de ton avis concernant les jugements sur les apparences : c'est vraiment une sale habitude qu'on a en France et qu'on ne retrouve pas dans d'autres pays (notamment les pays anglo-saxons). C'est une telle libération de s'en affranchir que je comprends très bien que ça te manque !

      J'espère que la suite de mes aventures montréalaises te plaira tout autant :)

      Des bisous ma jolie <3

  18. Plus tu m’en parles plus tu me donnes envie et tu n’es pas la première à vanter les qualités de cette ville.
    Cet article m’a bien sûr énormément plu on a l’impression et l’envie d’y être.
    j’ai hâte de lire la suite et savoir ce que tu penses du climat social, de l’emploi.
    Mais tu confirmes pour les moon boots et la combinaison de ski! :p
    Gros bisous <3

    1. Je me doutais bien que mon article et mes premières impressions sur Montréal te donneraient encore plus envie de découvrir cette ville ;) Et te connaissant, je pense vraiment que tu t’y plairais énormément : on y retrouve énormément d’aspects positifs de la vie parisienne (une ville dynamique dans laquelle on ne s’ennuie jamais), mais avec les aspects négatifs en moins (une meilleure qualité de vie, moins de stress, des gens plus agréables et solidaires). Par contre, tu ne pourras pas échapper à la combinaison de ski et aux moon boots, c’est certain :D

      Je suis super contente que cet article t’ait plu, et j’espère que tu découvriras la suite de mes aventures montréalaises avec autant de plaisir :)

      Des gros bisous ma belle <3

  19. merci pour cet article !!! je suis vraiment intéressé car j’aimerais venir vivre au canada avec mon ami :) et je comprends ce que tu veux dire par rapport au fait d’organiser ses idées et écrire un article. Je suis souvent dans ce genre d’impasse où mes idées se bousculent et puis je les oublient une fois devant mon ordi. Je devrais vraiment les notés sur le moment ;)

    1. Avec plaisir pour l’article ! Je suis ravie qu’il t’ait intéressée et qu’il t’ait plu :)

      Je te souhaite de tout coeur de pouvoir concrétiser ton projet d’installation au Canada avec ton ami : c’est vraiment une super expérience à vivre :)

      Haha, si ça peut te rassurer, je crois qu’on connaît toutes un peu ça quand on est blogueuse ;) Donner forme à ses idées n’est pas toujours facile :)

  20. Salut ma belle expat’
    J’ai beaucoup aimé lire ton article, il est clair, et il donne envie de passer vous faire un bisou.
    J’ai une copine qui était partie pour 1 an, et ce qui lui manquait le plus, de ce qu’elle m’a dit, c’était le bon fromage et la bonne charcuterie:))
    Elle m’avait aussi parlé de la simplicité de louer un appartement, que les gens déménagent assez régulièrement…ça fait rêver, surtout lorsque l’on est parisienne n’est-ce pas? ( trou à rat pour 10000 euros par mois ahem!)
    Hâte de lire la suite de vos aventures, bises

    1. Hello ma belle !

      Je suis super contente que tu aies aimé cet article ! Et bien évidemment, tu passes nous faire un bisou quand tu veux avec ta petite tribu ;)

      Haha, le manque de vin, de fromage et de charcuterie, c’est ce dont se plaignent principalement les Français qui vivent ici :D J’avoue que je suis plus une adepte du « When in Rome, eat pizza », et que je prends plaisir à découvrir tout ce qu’on ne connaît pas et/ou qu’on n’a pas en France ici. Mais peut-être que d’ici quelques mois ou années je verrais les choses sous un autre angle ;)

      Oh oui, le contraste avec la France, et en particulier avec Paris, est saisissant ! On a trouvé un super appart’ en 2 semaines, et pourtant on a été exigeants ! Et inutile de te dire que le rapport surface/prix n’a rien à voir avec Paris non plus ;) Haha, le trou à rat pour 1 000 euros par mois, à qui le dis-tu ? :D

      Je suis ravie que ce premier article sur notre vie à Montréal t’ait donné envie de découvrir la suite de nos aventures québecoises, et j’espère que les articles suivants te plairont tout autant :)

      Des gros bisous <3

  21. Coucou Sonia,
    Je rêve d’une administration comme ça! Je galère avec mon dossier de bourse qui est pourtant complet.

    Bref ta vie au Canada a vraiment l’air très sympa, pour une française comme moi qui n’a jamais quitté le vieux continent ça me parait si lointain, alors qu’il n’y a qu’un océan qui sépare ces deux continents (bon d’accord c’est déjà pas mal). Pourtant les architectures sont si différentes avec de ton côté des grands grattes ciel et chez nous des petits immeubles et des petites maisons.

    J’ai hâte de pouvoir voyager sur le contient nord américain mais aussi en Amérique du sud, je suis sûre que ça me plaira.

    Des bisous :)

    Marie

    1. Coucou Marie :)

      Oh oui, une administration simplifiée comme celle-là, je crois qu’on est nombreux à en rêver ! Il faut dire aussi qu’en France la paperasse est incroyablement lourde et pénible :/

      C’est sûr qu’en Amérique du Nord, tout est beaucoup plus grand. Quand je suis revenue des Etats-Unis en France il y a quelques années, j’ai eu l’impression de vivre dans une ville miniature façon maison de poupée les premiers temps :D

      Il y a aussi plein de jolies choses à voir sur notre vieux continent, mais je te souhaite de tout coeur de pouvoir voyager en Amérique du Nord et du Sud un jour aussi !

      Gros bisous <3

  22. En Angleterre, les écureuils me mangeaient dans la main. C’était trop chouette. J’espère que tu te plais bien là-bas et profite. Tu en as de la chance :)

    1. C’est drôle, quand j’étais à Londres on m’avait dit de ne surtout jamais nourrir les écureuils, parce qu’ils pouvaient devenir agressifs si on le faisait. Mais je pense que beaucoup de gens devaient le faire, parce qu’ils venaient tout le temps réclamer à manger quand je me promenais ;)

      Pour le moment, je me plais beaucoup à Montréal, et je profite de la chance que j’ai d’être ici chaque jour :)

      J’espère que tout va bien de ton côté aussi !

      Gros bisous <3

  23. Lire cet article et être submergée par l’envie de retourner à Montréal (j’y suis allée à la Toussaint pour des vacances)… Mon projet est d’obtenir un PVT après mon Master pour y vivre un an, j’ai tellement hâte ! Quelle chance d’y être actuellement :) Il faut aller manger une pizza au chocolat à Cacao70 (il me semble) et une poutine à La Banquise !!

    1. Je suis ravie que cet article t’ait plu, et vraiment désolée s’il t’a donné de petits pincements au coeur :/

      Je te souhaite de tout coeur de pouvoir obtenir un PVT après ton Master. Est-ce que tu sais qu’à partir de cette année ces visas sont valables 2 ans, et non plus un seul ? Tu pourras donc rester plus longtemps que tu ne l’avais prévu au départ si tu en as envie :)

      Haha, manger des poutines à la Banquise, c’est un peu un incontournable quand on arrive ici ! Mais j’avoue qu’après en avoir goûté ailleurs, je ne les trouve finalement pas si exceptionnelles que ça. Je n’avais pas entendu parler de la pizza au chocolat de Cacao70 par contre, mais j’ai bien noté la bonne adresse ;) Merci beaucoup pour ton conseil <3

    1. Haha, en tant que grande baroudeuse moi aussi, je ne peux que te comprendre ;)

      J’aimerais beaucoup découvrir le côté Ouest du Canada moi aussi, mais vu les prix, je pense qu’on va commencer par bien explorer la côte Est (Canada et US) avant de se lancer à la conquête de l’Ouest ;)

      Je pense que Montréal est très différent de ce que tu as pu voir à l’Ouest du Canada, mais que c’est une ville qui te plairait beaucoup quand même. Je te souhaite de tout coeur d’avoir l’occasion de venir visiter le coin un jour … et si c’est le cas, j’espère que tu penseras à me faire signe pour qu’on puisse aller se boire un verre ;)

      Vous vous êtes finalement décidés pour votre destination de cet été, ou vous avez simplement reporté la décision à plus tard ?

      1. En fait, c’est surtout pour l’état d’esprit des Canadiens qu’on a avait envie de récidiver côté Québec :-) On a croisé énormément de Québecois du côté des Rocheuses, on les a trouvés super cools, ils nous ont donné envie de découvrir l’autre côté du pays.
        Finalement pour cet été, on s’est dit qu’on allait partir pour une destination plus « sauvage » et totalement inconnue pour nous (l’Amérique Latine) et qu’on se gardait le Canada sous le coude pour une autre fois.
        En tout cas pas de soucis, si un jour je suis dans le coin, on ira boire un verre (et tu me donneras tes bons plans shopping ah ah ;-)
        Bisous

        1. Je vous comprends complètement : on adore l’état d’esprit des Canadiens nous aussi ! Ils sont très ouverts, tolérants, chaleureux et amicaux. C’est tellement agréable, et ça fait un bien fou d’être entouré de personnes comme ça :)

          Découvrir l’Amérique Latine ne faisait pas partie de nos priorités avant qu’on s’installe ici, mais depuis qu’on est arrivés au Canada, ça l’est devenu ! Et comme en plus on n’est pas si loin que ça … on partira sans doute à sa découverte bientôt aussi :)
          Profitez- en bien cet été ! J’ai hâte d’avoir ton retour sur le sujet :)

          Avec plaisir pour le verre et les bons plans shopping ! J’espère vraiment qu’on aura l’occasion de s’organiser ça un jour :)

          Gros bisous <3

  24. Ah l’aventure de l’expatriation c’est vraiment chouette ! Je la vis aussi mais je suis partie en Angleterre !
    Le Canada m’a toujorus attirée, qui sait, peut-être la prochaine étape ? )
    En tous cas tu as l’air de bien t’y plaire! :)

    1. Oooh oui ! Tu prêches une convertie ;) J’ai toujours cherché à partir vivre à l’étranger, et j’en ai profité à chaque fois que j’ai pu avoir une opportunité :)

      L’Angleterre c’est vraiment chouette, et je pourrais très bien y vivre un jour moi aussi ! Qui sait, peut-être que d’ici quelques années, on échangera nos pays d’expatriation toi et moi ?

      Je suis arrivée à Montréal il y a 3 mois seulement, mais pour le moment je m’y plais énormément :)

  25. Je prends enfin le temps de lire ton article. :) Comme toujours, j’arrive trois mois plus tard. :P

    Hooo que tu me donnes encore plus envie d’y aller ! Au fait, pour travailler là-bas ? Quid ? Tu as un visa pour combien de temps ?

    Ça me stresserait quand même d’être là-bas sans savoir si je pourrais m’y installer définitivement ou si un jour faudra que je me barre. :/
    N’empêche, l’expérience est tentante. :D

    Bon séjour là-bas et n’hésite pas à nous écrire plein d’articles du genre ! Deux, c’est trop peu. ;)

    A plus,

    1. Aucun problème : tu lis mes articles quand tu veux et peux (et je dirais même si tu veux seulement ! ;) )

      Je suis contente que mon article t’ait donné encore plus envie de venir découvrir le Québec, et de manière plus générale le Canada :)

      Concernant le travail, tout dépend du domaine dans lequel tu bosses … un peu comme partout, en fait :) Pour le moment, j’ai un visa de travail valide jusqu’à la mi-août 2016.

      C’est sûr que c’est un peu stressant de ne pas pouvoir être certain(e) d’avoir l’autorisation de rester définitivement, mais c’est un peu le lot de tous les expatriés du monde (ou de la grande majorité en tout cas) ;)

      Ca me fait vraiment plaisir que ce genre d’articles t’intéresse ! Et ne t’inquiète pas, il y en aura (forcément) plein d’autres ;)

  26. C’est drôle car j’habite a Gatineau (et je travaille à Ottawa) mais je rêve de faire le tour de l’Europe…je ne savais pas qu’un Européen pouvait apprécier vivre au Quebec!!! Tant mieux, c’est vrai que le Canada est un pays époustouflant! Est-ce seulement temporaire ou vous pensez vous installer ici? En tout les cas, bienvenue! :)

    1. Merci beaucoup pour ton gentil message qui m’a fait très plaisir Catherine :)

      C’est effectivement drôle qu’on ait des envies opposées, mais finalement pas si surprenant que ça : on a chacune envie d’aller explorer d’autres horizons et on est (forcément) plus attirées par ce qu’on ne connaît pas. C’est un signe de curiosité et d’ouverture d’esprit :)

      Mon mari et moi sommes très contents de notre expérience au Québec depuis maintenant 6 mois, et on espère bien pouvoir la poursuivre le plus longtemps possible. Pour le moment, on a un visa temporaire qui expire dans 1 an, mais on a tous les deux des emplois permanents ici et on compte demander notre résidence permanente pour pouvoir rester :)

      Je te souhaite de tout coeur d’avoir la chance de traverser l’Océan Atlantique dans l’autre sens un jour ;)
      Et si tu le fais et que tu as besoin de quoi que ce soit (conseils, bons plans, etc.), n’hésite surtout pas à me demander :)

  27. Ça donne envie, ça donne envie et ça donne envie!!! :D Un petit article interculturel de temps en temps c’est une bonne idée! :D

    Bisous

    1. Je suis ravie que mes articles sur mon expatriation au Canada te plaisent aussi :) J’aime bien parler d’autre chose que de beauté de temps en temps, et je trouve que ça rend le blog plus « humain » ;) Et puis j’ai remarqué que la bande de petites curieuses que vous êtes aime bien avoir quelques détails sur ma vie personnelle ou mon caractère aussi ;)

      Gros bisous <3

Envie de me laisser un petit mot doux (ou pas) ?