Écran solaire pour peau grasse : quel est le meilleur en 2021 ?

Dernière mise à jour : 16 juin 2021

Notre méthode

7Produits testés

21Heures investies

6Articles évalués

30Commentaires des utilisateurs

Vous ne savez peut-être pas que la peau est le plus grand organe du corps et que sa fonction est de le protéger des agents extérieurs qui peuvent l’endommager (pollution, chaleur, humidité, entre autres). Pour y parvenir, la peau crée une barrière naturelle à sa surface, composée d’eau et d’huile, afin de la maintenir aussi hydratée que possible. Pour cette raison, il est absolument nécessaire d’avoir de l’huile sur la peau.

Cependant, il existe des personnes dont la peau produit un excès d’huile ou de sébum, ce qui peut entraîner une altération de la qualité du tissu et donc l’endommager. Sans compter que le teint gras produit souvent un sentiment d’inconfort chez les gens. C’est pourquoi, dans l’article suivant, nous allons vous informer sur l’un des produits les plus recommandés pour lutter contre cette affliction en plus de vous protéger des rayons ultraviolets (UV), nous faisons référence aux écrans solaires pour peau grasse.

La chose la plus importante

  • Le rayonnement ultraviolet (UV) peut provoquer des coups de soleil (UVB), le photovieillissement (UVA) et augmenter le risque de cancer de la peau. Par conséquent, nous devons utiliser des écrans solaires, tant pour le visage que pour le corps, afin de protéger correctement la peau.
  • Les écrans solaires courants et ceux destinés aux peaux grasses diffèrent dans leur composition. En effet, ces derniers ne doivent pas contenir d’huiles afin de ne pas obstruer les pores de la peau et de contribuer à réduire la production d’huile ou de sébum.
  • Pour choisir la crème solaire pour peau grasse idéale pour vous, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs tels que : le facteur de protection solaire (FPS), la vitesse d’absorption, la texture qu’elle offre et si elle est avec ou sans couleur.

Les meilleures crèmes solaires pour peaux grasses du marché : nos recommandations.

Nous disposons actuellement d’une grande variété d’articles pour protéger la peau des rayons UV. Dans cette section, nous allons vous montrer les écrans solaires pour peaux grasses les plus remarquables que nous avons sélectionnés pour vous en fonction de diverses caractéristiques.

Le meilleur écran solaire pour les peaux grasses en fonction du rapport qualité-prix.


19,43 EUR

Acheter sur Amazon

Isdin nous propose un photoprotecteur facial en phase aqueuse pour les peaux sensibles et l’usage quotidien. C’est un produit non comédogène, exempt d’huiles (sans huile), avec de l’acide hyaluronique, 50 ml et SPF 50. En outre, il peut être appliqué sur une peau humide.

C’est l’un des produits les plus vendus sur Amazon et ce n’est pas un hasard. Selon les utilisateurs eux-mêmes, c’est un écran solaire qui n’irrite pas les yeux et ne pique pas, qui dure assez longtemps et qui laisse la peau douce. 100% recommandé !

Le meilleur gel solaire pour les peaux grasses


18,29 EUR

Acheter sur Amazon

La marque Bella Aurora nous propose cette crème solaire pour peau mixte-grasse de 50 ml et SPF 50 qui atténue les taches. Il a une texture gel ultra-légère et fluide, rapidement absorbée et avec un toucher sec. En outre, il ne contient pas d’huiles (sans huile) sans silicones.

Les utilisatrices recommandent cette crème photoprotectrice pour un usage quotidien, car elles en sont ravies car elle ne laisse ni brillance ni gras et s’étale facilement.

La meilleure crème solaire en spray pour les peaux grasses

Le produit de la marque HAWAIIAN Tropic est une crème solaire pour le corps pour les peaux grasses, résistante à l’eau, 220 ml et SPF 30. Sa texture est légère, rapidement absorbée et non grasse. De plus, il est recommandé par l’association contre le cancer de la peau et n’est pas testé sur les animaux (sans cruauté).

Les utilisateurs le recommandent pour sa superbe qualité, car il a une absorption rapide et non collante, un parfum de noix de coco très agréable et est très résistant à l’eau, ce qui le rend idéal pour vos vacances d’été.

Le meilleur écran solaire pour les peaux grasses avec couleur

GARNIER nous présente cette crème matifiante pour les peaux grasses ou mixtes, à la vitamine C, 40 ml et SPF 20.Cette crème hydratante de couleur à usage quotidien unifie et réduit les pores. En outre, il est sans huile et est testé dermatologiquement.

Selon les utilisateurs eux-mêmes, il s’agit d’un excellent produit pour un usage quotidien, de longue durée, avec une texture fantastique et pas du tout grasse. Pour cette raison, c’est aussi l’un des produits les plus demandés sur Amazon.

Guide d’achat : ce qu’il faut savoir sur les crèmes solaires pour peaux grasses.

Vous ne devez pas prendre les soins de votre peau à la légère, surtout si vous avez la peau grasse. Si c’est votre cas, n’ayez crainte ! Il existe aujourd’hui une grande variété de produits de soins spécialisés, grâce auxquels vous pourrez arborer une peau radieuse, sans éclat et, surtout, protégée. Nous allons maintenant répondre aux questions les plus importantes que vous pouvez vous poser sur le sujet.

Nous devons utiliser un écran solaire pour protéger notre peau des rayons UV. (Source : RF._.studio : 3618606/ Pexels)

Quelles sont les caractéristiques d’une peau grasse et pourquoi cela se produit-il ?

Un teint gras se caractérise par un excès ou une accumulation de sébum, ce qui se traduit par un certain nombre de signes visibles sur la peau, tels que.. :

  • Brillance excessive : principalement dans la zone T du visage, c’est-à-dire le front et le nez.
  • Pores dilatés : facilite la pénétration des micro-organismes et des contaminants dans les couches internes de la peau et provoque des infections.
  • L’acné : génère des boutons et des points noirs, et peut provoquer des cicatrices sur la peau.
  • Déshydratation : Tout comme nous avons dit que l’huile hydrate la peau, nous devons affirmer que l’excès de celle-ci provoque tout le contraire, entraînant une peau irritée, raide et/ou rougie.

Après avoir observé les différentes caractéristiques d’une peau grasse, nous allons analyser les différents facteurs qui peuvent en être à l’origine. (1):

Facteurs
Environnement Pollution, température, air et/ou poussière
Variations hormonales Puberté, grossesse et/ou cycle menstruel
Routines de soins Produits de mauvaise qualité ou inadaptés et/ou nettoyage excessif.
Génétique Mauvais héritage familial

Quelles sont les exigences d’une crème solaire pour les peaux grasses ?

Il est essentiel de choisir le bon écran solaire pour toute personne qui souffre d’une peau grasse ou acnéique, et pas n’importe quel écran solaire, car ils nécessitent des soins spécifiques. Les principales conditions qui doivent être remplies sont les suivantes :

  • Protège contre tous les types de rayons UV.
  • Soyez sans huile (oli-free).
  • À tester sur les peaux sensibles.
  • Non-comédogène.
  • Régulateur de sébum et matifiant.
  • Avoir un FPS élevé (facteur 30 minimum).
  • Non parfumé.
  • Texture légère ou fluide.
  • Possibilité de choisir avec ou sans couleur.

Pour toutes ces raisons, si vous avez la peau grasse, vous ne devez pas utiliser le même écran solaire que toute la famille, car il existe des différences (en plus de celles déjà mentionnées) entre un écran solaire spécifique pour la peau grasse et un écran normal.

Avantages
  • Absorption rapide
  • Facile à acquérir (pharmacies, magasins de dermatologie ou internet).
  • Applicable dans la routine quotidienne
  • Possibilité d’utiliser d’autres articles cosmétiques par-dessus

Inconvénients
  • Plus cher
  • Application constante

Quels sont les types d’écrans solaires pour les peaux grasses ?

Actuellement, vous pouvez trouver d’innombrables options de crèmes solaires pour peaux grasses en fonction de leur : couleur (avec ou sans), ingrédients (minéraux ou chimiques), SPF (de 10 à 50), forme d’utilisation (spray, crème ou lotion), entre autres. Cependant, nous nous concentrerons ici sur le type de formulation ou d’ingrédients que possède le photoprotecteur en question : les agents physiques (2) ou des produits chimiques (3). Il convient également de mentionner que d’autres aspects importants du produit (texture, densité, couleur ou éventuelles réactions cutanées) dépendent de ces agents bloquants.

Agents de blocage physique Agents bloquants chimiques
Ingrédients Minéraux (oxyde de titane, oxyde de fer, oxyde de zinc, talc, mica, entre autres). Produits chimiques (oxybenzone, octocrylène, avodenzone, octisaltate, entre autres).
Fonction Ils créent un écran protecteur qui empêche les rayons UV de pénétrer dans la peau. Ils créent une réaction photochimique qui protège la peau lorsqu’elle entre en contact avec les rayons UV.
Caractéristiques Texture lourde et laisse un film blanchâtre sur la peau. Texture légère et ne laisse aucun résidu sur la peau.

Quelles sont les réactions cutanées indésirables que ces écrans solaires permettent de prévenir ?

Une exposition prolongée au soleil sans l’utilisation d’une protection adéquate peut provoquer des problèmes de peau tels que ceux que nous allons vous montrer ci-dessous. (4).

  • Vieillissement prématuré de la peau : Les rayons UV accélèrent l’épuisement des cellules cutanées qui assurent la fermeté de notre peau, ce qui altère son processus naturel, entraînant l’apparition de taches et/ou de rides sur celle-ci.
  • Coup de soleil : c’est le problème le plus fréquent et il se manifeste généralement entre 4 et 24 heures après une surexposition au soleil. Elle se caractérise par une rougeur de la peau, bien que les symptômes varient en fonction de la personne touchée (fièvre, cloques, nausées, frissons, entre autres). Les brûlures sont temporaires, mais les dommages cellulaires produits sont généralement permanents.
  • Kératose actinique : est une maladie qui se manifeste chez ceux qui ont une exposition prolongée et continue au soleil. Elle apparaît sous forme de taches ou de plaques de peau épaisse et squameuse dans les zones régulièrement exposées au soleil (visage, bras, mains et cuir chevelu). Parfois, cela peut conduire à un cancer de la peau, il faut donc aller chez un spécialiste pour être évalué.
  • Le cancer de la peau : est le type de cancer le plus courant. Il est généralement diagnostiqué par l’apparition de marques atypiques (comme des grains de beauté) ou de changements inhabituels dans l’apparence d’une zone de la peau. Les plus courants sont le carcinome spinocellulaire et le carcinome basocellulaire, mais le plus reconnu est le mélanome, en raison de son taux de mortalité élevé.

Pour prévenir ces problèmes, nous devons éviter de nous exposer au soleil pendant les heures où le rayonnement est le plus fort et utiliser la crème solaire qui convient le mieux à notre peau afin de la protéger.

Les crèmes solaires ordinaires et celles destinées aux peaux grasses diffèrent par leur composition. (Source : Shimazaki : 5938242/ Pexels)

L’utilisation d’écrans solaires pour peau grasse peut-elle entraîner des effets secondaires nocifs pour l’utilisateur ?

Comme nous avons pu le vérifier, les écrans solaires sont essentiels pour prévenir les maladies de la peau, mais ils ne sont pas exempts de générer d’éventuels effets indésirables. Le principal effet négatif que l’utilisation de ces produits peut entraîner est l’apparition d’éruptions cutanées, également appelées eczéma. Et bien que l’eczéma et l’eczéma de contact allergique et le photoeczéma causés par les ingrédients des écrans solaires soient très rares, ils peuvent se produire. En fait, selon le Spanish Photobiology Group, les écrans solaires sont la deuxième cause de photosensibilité allergique de contact. (5).

Une étude menée par le North American Contact Dermatitis Research Group a testé plus de 23 000 personnes suspectées d’hypersensibilité de contact retardée et n’a trouvé que 0,9 % de réactions positives à l’un des composants de la crème solaire. (6).

Nous devons également signaler que le principal allergène ou photoallergène que nous pouvons trouver dans les écrans solaires est l’oxybenzone, qui a été nommé allergène de l’année 2014 par le North American Contact Dermatitis Group. (7). Par conséquent, évitez les crèmes solaires pour peaux grasses qui contiennent cet ingrédient.

Critères d’achat

Avant de choisir une crème solaire pour peau grasse, vous devez être bien informé sur certains aspects importants et prendre en compte plusieurs facteurs, car sinon vous n’obtiendrez probablement pas les résultats escomptés. Nous allons donc analyser quels sont les points clés auxquels nous devons prêter une attention particulière pour acquérir notre photoprotecteur idéal.

Non-comédogène

L’utilisation de ce terme est rare et vous n’en avez peut-être jamais entendu parler. Cependant, si vous avez des problèmes de peau grasse ou si vous êtes sujet à l’acné, vous savez probablement de quoi il s’agit. Le terme comédogène vient du mot comédons, qui sont en dermatologie des pores obstrués de la peau, qui peuvent être ouverts (points noirs) ou fermés (points blancs).

Les produits étiquetés “non comédogènes” sont donc idéaux pour les personnes qui ont la peau grasse ou qui sont sujettes à l’acné, car ces articles ont tendance à avoir une texture plus légère et contiennent des ingrédients moins gras pour éviter l’obstruction des pores, qui est la cause de ces problèmes.

Matifiant

Les brillances sont typiques des peaux à tendance grasse, bien qu’elles puissent apparaître dans tout type de teint. Nous devons utiliser des produits aux qualités matifiantes qui, grâce aux principes actifs qu’ils contiennent (acide salicylique, zinc, niacinamide ou silicium), contribuent à.. :

  • Contrer la brillanceen gardant la peau sans brillance.
  • Absorbe la sueur et la graisseen diminuant la densité et la quantité de sébum à long terme.
  • Améliorez les imperfections de la peau et diminuez l’apparence de l’acné.en effectuant une action antibactérienne.
  • Hydrater la peaumême si ce n’est pas sa fonction principale.

Vous devez connaître le niveau de phototype de votre peau pour savoir quel FPS il vous faut. (Source : Nappy : 2531353/ Pexels)

Résistance à l’eau

Une propriété de la plus haute importance pour tout écran solaire qui se respecte est qu’il soit résistant à l’eau. Ce produit est utilisé pour la pratique des sports nautiques, en plus de son utilisation régulière sur les plages ou dans les piscines. Vous pensez peut-être que si vous êtes dans l’eau, vous êtes complètement protégé du soleil, mais ce n’est pas le cas, car les rayons ultraviolets (UV) pénètrent dans l’eau.

Pour vous donner une idée, si vous êtes à un mètre sous l’eau, 50% des rayons UVB et 75% des rayons UVA atteignent de toute façon votre peau. En outre, l’eau affecte toutes les personnes qui s’en approchent, car l’intensité des rayons UV augmente lorsqu’ils se réfléchissent sur l’eau.

Selon la Fondation pour une peau saine, les rayons UV ont des effets plus négatifs que positifs sur la peau, car bien qu’ils fassent bronzer la peau, ils peuvent provoquer des coups de soleil et même endommager les couches profondes de la peau. (8).

C’est pourquoi vous devez appliquer un écran solaire pour peau grasse qui résiste à l’eau. Il existe cependant deux niveaux, qui se différencient en fonction de la durabilité de la protection qu’il offre à la peau lorsqu’elle est mouillée :

  • Ecran solaire résistant à l’eau : Maintient un facteur de protection solaire (FPS) de 50 % après 40 minutes de baignade.
  • Une crème solaire extra résistante à l’eau : Maintient un FPS de 50 % après 80 minutes de natation. Ceci est généralement recommandé pour les enfants ou les personnes à la peau sensible.

Phototype de la peau

Certains experts en cosmétologie et en esthétique du visage et du corps expliquent ce terme comme l’adaptabilité au soleil que chaque personne possède dès la naissance. C’est la même chose que l’ensemble des caractéristiques qui décident si une peau a la capacité de bronzer et à quel niveau elle le fait. En bref, plus l’adaptabilité est faible, moins les effets du rayonnement solaire sur la peau de la personne seront contrecarrés. (9).

Comme nous l’avons vu, il existe différents niveaux de phototype, de un à six. La première étant pour ceux qui ne pigmentent jamais leur peau, et la dernière pour ceux qui pigmentent intensément leur peau. Par conséquent, vous devez choisir le FPS pour peau grasse qui vous convient le mieux en fonction du phototype de votre peau.

  1. SPF 50 ou plus : Une peau extrêmement claire qui brûle intensément.
  2. FPS de 50 ou plus : Une peau claire qui brûle facilement.
  3. FPS 30 à 50 : Une peau caucasienne qui brûle modérément.
  4. SPF 15 à 20 : Race méditerranéenne et peau un peu foncée qui brûle peu.
  5. SPF de 10 : Peau de race hispanique ou amérindienne qui brûle rarement.
  6. SPF minimum : Une peau noire qui ne brûle jamais.

Soins personnelsSoins du visage
Écran solaire pour le visage
12 mars 2021

Résumé

Comme vous avez pu le constater, les écrans solaires sont des produits que nous devons appliquer sur la peau pour empêcher les rayons UV de l’endommager. Mais nous n’utilisons pas tous le même, car chaque personne a son propre type de peau. En fait, les études épidémiologiques montrent qu’il y a un nombre croissant de personnes ayant une peau sensible ou très sensible (plus de 11 millions d’Espagnols). (10). Dans le cas d’une peau acnéique ou grasse, il est très important d’acquérir un écran solaire adapté à vos soins.

Notre objectif a été de vous informer sur tout ce qui concerne les crèmes solaires pour peaux grasses : leurs exigences, leurs types, leurs aspects fondamentaux, leurs avantages et leurs inconvénients. En plus de vous conseiller sur les plus remarquables en fonction de différentes caractéristiques à prendre en compte. Nous espérons que ces informations vous ont été utiles, afin que vous puissiez acheter votre crème solaire idéale pour la peau grasse.

(Featured Image Source : Sosiukin : 122044816/ 123rf)

Références (10)

1. Walton S, Wyatt EH, Cunliffe WJ. Genetic control of sebum excretion and acne–a twin study. Br J Dermatol. 1988;118(3) : 393-6.
Source :

2. Santisteban MM, Stengel FM. Photoprotection topique : agents actifs particulaires. Arch argent dermatol. 2001;109-18.
Source :

3. Lowe NJ. Sunscreens : Development : Evaluation, and regulatory aspects : Second edition. 2nd ed. Lowe NJ, editor. Boca Raton, FL : CRC Press ; 1996.

4. Ochoa J. MORA, Moraima. Le soleil : ennemi de notre peau ? Medisan. 2010;14(6).

5. De la Cuadra-Oyanguren J, Pérez-Ferriols A, Lecha-Carrelero M, Giménez-Arnau AM, Fernández-Redondo V, Ortiz de Frutos FJ, et al. Results and assessment of photopatch testing in Spain : towards a new standard set of photoallergens. Actas Dermosifiliogr. 2007;98(2):96-101.
Source :

6. Warshaw EM, Wang MZ, Maibach HI, Belsito DV, Zug KA, Taylor JS, et al. Patch test reactions associated with sunscreen products and the importance of testing to an expanded series : retrospective analysis of North American Contact Dermatitis Group data, 2001 to 2010. Dermatite. 2013;24(4):176-82.
Source :

7. Heurung AR, Raju SI, Warshaw EM. Benzophénones. Dermatite. 2014;25(1):3-10.
Source :

8. La rédaction du SPF. Fundación Piel Sana – Actualités La différence entre les rayons UVA et UVB (en ligne). Fundacionpielsana.es. (consulté le 1er juin 2021).
Source :

9. Avila DAG. Phototypes cutanés. Journal Sthetic & Academy. 2015;30-2.
Source :

10. Boussetta S, Taieb C. Peaux sensibles en Espagne : une approche épidémiologique. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2009;23(4).
Source :

Pourquoi pouvez-vous me faire confiance ?